Rechercher

Menu

  • Partager :
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager par courriel

Nouvelles

L’Alternance travail-études au Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu : une formule bénéfique tant pour les employeurs que la relève d’ici!

Amélie_bessette_montage

 Le Service des stages et du placement du Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu est activement à la cherche d’entreprises qui souhaitent bonifier leur personnel d’étudiantes et d’étudiants lors de la période estivale. Chaque année, c’est environ 150 cégépien.nes qui participent à la formule Alternance travail-études (ATE) et qui sont embauché.es par des entreprises de la région pour effectuer des fonctions en lien avec leur champ d’études. En plus, l’un de ces étudiant.es se voit remettre la bourse ATE, d’une valeur de 500 $, offerte annuellement par la Fondation du Cégep.

Comment fonctionne la démarche ATE?

Pour prendre part à la démarche ATE, les étudiant.es s’engagent à compléter deux séquences de 8 à 12 semaines dans des emplois d’été reliés à leur champ d’études. Le Service des stages et du placement étudiant du Cégep Saint-Jean les accompagne dans leur recherche d'emploi en lien avec leur programme de formation : gestion et technologies d’entreprises agricoles, gestion de commerce, techniques de comptabilité et de gestion, techniques de design d’intérieur, techniques de génie mécanique, techniques de l’informatique, techniques de travail social, technologie de l’architecture et technologie de l’électronique.

La Carignanoise, Amélie Bessette, lauréate de la bourse Alternance travail-études 2020-2021!

Chaque année, une bourse offerte par la Fondation du Cégep est attribuée à un.e candidat.e qui s’est démarqué dans son parcours. Dans le cas d’Amélie Bessette, finissante en Technologie de l’architecture ayant complété le parcours ATE, sa proactivité, ses aptitudes hors du commun, ses ambitions et la grande qualité de son dossiers scolaire lui ont permis de remporter la bourse 2021-2022.

Le succès de la formule ATE repose sur les avantages qu’en retirent les organisations ainsi que les étudiant.es qui y participent. En ouvrant leurs portes aux travailleuses et travailleurs de demain et en leur offrant la possibilité d’occuper un emploi d’été spécialisé, les entreprises bénéficient de la créativité et des compétences fraîchement acquises par les étudiant.es dans leurs cours, tout en bénéficiant d'avantages fiscaux sur leur rémunération et celle de la personne qui les supervise. « Les entreprises qui participent à cette formule répètent très souvent l’expérience. Ils nous disent apprécier le fait de travailler avec des étudiant.es aussi allumé.es qui posent des questions très stimulantes », explique Patrick Laprise, technicien en administration attitré à formule ATE du Service aux entreprises du Cégep Saint-Jean. 

Les entreprises participantes, en plus d'être éligibles à un crédit d'impôt, contribuent à former la prochaine génération dans leurs domaines respectifs. La Direction de la formation continue, des stages et du placement étudiant salue cet engagement et encourage les entreprises du Haut-Richelieu et de la Montérégie à s’inscrire à la formule en se rendant dans la section Entreprise du site Web du Cégep.

Publiée le 9 mars 2021