Rechercher

Menu

Partager :

Témoignages

Témoignage de Bertrand Espougne

Après 13 ans à œuvrer dans le domaine du commerce en France et en Suisse, j’ai décidé d’apprendre un nouveau métier : agriculteur, dans un nouveau pays, le Canada. Quand on arrive comme moi dans un nouveau milieu, il est souvent très dur d’intégrer le marché du travail. Le manque d’expérience professionnelle, de bagage technique ou encore de réseau, sont des embûches que j’ai dû surmonter.

Dès mon arrivée au Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu, j’ai décidé de me donner à fond dans mes études. C’était une seconde chance pour moi. Alors que je me considérais auparavant comme un mauvais étudiant, qu’elle ne fut pas ma surprise de décrocher une première bourse pour mes résultats scolaires! J’étais certes content de la récompense financière, mais c’est surtout la reconnaissance de mon travail qui m’a le plus touché. Celle-ci a eu l’effet de me motiver encore plus pour réussir mes études et m’a aussi donné envie de m’impliquer davantage au Cégep. Je me suis senti pousser des ailes et cela m’a permis de réaliser plusieurs projets pendant mes études comme celui de créer une ferme d’insectes comestibles, grâce auquel un collègue et moi avons remporté un prix dans le volet Entrepreneuriat étudiant du défi Ose entreprendre 2018.

Aussi, sur les conseils de mes enseignantes et enseignants, j’ai fait mon premier stage en Alternance travail-études (ATE) à la Ferme des 3 Samson. Participer à la formule ATE a été l’un des meilleurs conseils qu’on m’ait donnés pour découvrir le métier d’agriculteur. J’ai eu le privilège d’être embauché par une entreprise qui a pris le temps de me former sur la partie technique, mais aussi sur les réflexions et prises de décisions dans l’organisation de la ferme. Non seulement l’ATE m’a permis de découvrir que ce que j’aimais le plus du métier était d’offrir des conseils et mettre en place des projets, mais elle m’a valu une autre bourse pour mon implication et ma réussite durant mon stage. Voilà pourquoi les bourses sont si importantes pour les étudiants! Bien au-delà de l’avantage financier qu’elles offrent, elles transmettent de la reconnaissance aux étudiants du cégep. Recevoir une bourse est sûrement la plus belle des récompenses et l’une des plus motivantes. C’est pour cette raison qu’une fois mon diplôme d’études collégiales terminé, je compte poursuivre à l’université pour obtenir un baccalauréat en agroéconomie.

Un énorme merci à la Fondation et à ses précieux donateurs! Votre générosité contribue réellement à l’avenir des étudiantes et étudiants!